News

HFA-Projekt

HFA-Projekt: Suche nach möglichen Alternativen für Kreosot zur Imprägnierung von Bahnschwellen aus Holz

Die Holzforschung Austria (HFA) betreut das Forschungsprojekt „Bahnschwelle 2020“. Ziel ist es, Alternativen für das derzeit wegen der guten Langzeiterfahrungen noch unverzichtbare Schutzmittel Kreosot (Steinkohlenteeröl) zur Imprägnierung von Bahnschwellen aus Holz zu finden.

En savoir plus...

Domaines d'application actuels des traverses en bois

Des rapports de M. A. Terouin (Genève) de 1960 montrent qu'en 1958, sur env. 681 millions de traverses utilisées sur les réseaux ferrés européens (sauf le réseau russe), près de 85%, à savoir 585 millions, étaient des traverses en bois.

Aujourd'hui encore, les traverses en bois sont utilisées pour la construction et la pose de voies dans le monde entier, notamment aussi bien sur les réseaux ferroviaires européens ou non, sur les réseaux industriels et portuaires, par les compagnies de chemin de fer privées ou secondaires, pour le trafic régional (trams et métros), par les compagnies de chemin de fer de montagne, à voie étroite ou touristiques, comme traverses de voies, d'appareils de voie, dans les tunnels et sur les ponts.

A côté des traverses en béton, en acier et d'autres éléments porteurs, le pourcentage de traverses en bois utilisées dans les pays européens ou non, varie d’un pays à l’autre.

Du fait de leurs propriétés intéressantes pour amortir les vibrations ou les nuisances sonores, l’utilisation de traverses en bois peut être préconisée sans crainte ou inconvénient pour le passage de trains circulant à une vitesse de ligne < 160 km/h, même par les compagnies de chemin de fer nationales et sur les grandes lignes.

Du fait de leurs excellentes caractéristiques, les traverses en bois conviennent très bien dans l'industrie, les ports et les gares de triage. En effet, elles se prêtent facilement au travail du bois pour certaines applications spéciales, à savoir au rabotage, au perçage pour adapter l'écartement de voie ainsi qu’au fraisage si nécessaire.

Dans les gares de triage, il se produit fréquemment des déraillements au cours desquels les traverses en bois, du fait de leur élasticité, sont moins sensibles à la rupture et très résistantes; lors d’un déraillement, elles sont donc seulement légèrement endommagées, pratiquement sans rupture. Toutefois, en cas de dommage total, elles sont faciles à remplacer.

L'utilisation de traverses en bois par des compagnies de chemin de fer privées ou secondaires ne pose aucun problème dans la pratique. Elles sont bien plus faciles à utiliser et à poser que des traverses en béton.

Sur les chemins de fer de montagne, du fait des courbes et rayons étroits, les traverses en bois présentent des avantages indéniables: facilité de pose, encombrement réduit, moins de ballast, adaptation possible de l'écartement de voie et des déclivités.

Sur les réseaux métropolitains, du fait de leur légèreté, les traverses en bois sont faciles à transporter, à poser dans les puits et tunnels et à mettre en place à l'aide d'équipements mécaniques. Grâce à leurs propriétés, les traverses en bois absorbent naturellement les secousses, les vibrations ou le bruit occasionnés par le passage des trains.

Par ailleurs, il est admis que le bruit émis est ressenti de manière plus agréable et moins dérangeante par l'oreille humaine.

Du fait de leur grande résistance aux courants électriques, les traverses en bois présentent d'indéniables avantages, notamment sur les tronçons isolés, et ne nécessitent aucune mesure supplémentaire coûteuse.

Toutes les propriétés intéressantes des traverses en bois dans le métro s'appliquent aussi aux tunnels.

Sur les ponts ferroviaires, malgré l'emploi possible aujourd'hui de types d'imprégnation compatibles avec l'environnement, on peut utiliser des traverses en chêne bien sec, même non imprégné. Sur les tracés en dévers, ces traverses peuvent facilement être coupées selon un profil légèrement conique, fraisées, percées, etc. pour divers éléments porteurs.

Quant aux traverses en bois pour appareils de voie, aucun produit concurrent ne peut encore rivaliser avec elles du point de vue économique. Du fait de leur bien plus grande légèreté que les traverses en béton pour appareils de voie, elles sont faciles à utiliser et à poser, d’où un avantage indéniable.

Pour les types d'appareils de voie compliqués, ces traverses peuvent être mises à longueur si nécessaire, quel que soit le type d'attache de rail; elles peuvent être percées simplement et rabotées sur toute leur face supérieure.